Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chroniques de la Rue des livres

Les présentations de romans, albums pour petits et grands, diffusées sur Radio d'Oc Moissac

Nom de code Pompidou / Véronique Massenot ; Fred Sochard .-L’élan vert (2013)

Publié le 19 Juillet 2014 in Albums, Documentaires

Nom de code Pompidou / Véronique Massenot ; Fred Sochard .-L’élan vert (2013)

Tout commence à Paris un matin, le téléphone sonne chez les inspecteurs Deverre et Defer spécialistes de la filature discrète. A l’autre bout du fil, le service du Contrôle-de-tout qui leur demande de surveiller une usine plutôt inquiétante, mais ils doivent rester discret c’est une mission secrète avec pour nom de code : Pompidou.

Et voilà nos deux compères super équipés avec leurs jumelles, longue-vue, rayons X, infrarouges et ultraviolets qui partent en direction de l’étrange usine. Arrivés devant le bâtiment, aucune fumée noire, blanche ou cachée ne s’en dégage. Ils décident alors de sortir pipettes et tubes à essai pour tester l’eau du bassin qui se trouve juste devant mais là encore aucun signe de pollution dans l’eau. Pourtant quelque chose les intrigue, il y a une foule très importante de gens qui entre dans l’usine, ils sont sages, bien alignés et rangés à la queue leu leu. Qui peuvent-ils bien êtres ? Et que font-ils à l’intérieur pour en ressortir tout ébouriffés du cerveau ? Tout cela est bien étrange et inquiétant, nos deux inspecteurs n’ont d’autre solution que de revenir pendant la nuit pour s’introduire dans cette étrange bâtisse et découvrir ce qu’il s’y passe.

Nom de code Pompidou / Véronique Massenot ; Fred Sochard .-L’élan vert (2013)

Le soir venu, ils reviennent donc rue du Renard et escaladent la structure constituée de poutrelles d’acier, de tuyaux d’air et de tuyaux d’eau. Une fois à l’intérieur ils découvrent un monde fait d’objets les plus étranges les uns que les autres. Pour eux ce n’est pas une usine mais le laboratoire d’un fou !

Nom de code Pompidou / Véronique Massenot ; Fred Sochard .-L’élan vert (2013)

Ils continuent leur chemin et repèrent une grotte plutôt curieuse. En effet, pas de trace de stalactites, ni de stalagmites pas même une petite crotte de chauve-souris. Leur super-périscope à pattes leur annonce que c’est tout à fait normal, il s’agit d’une grotte  « fu-tu-ris-to-rique ! ».

Leur course folle se poursuit dans une multitude de salles remplies de machines hétéroclites et vraiment très extravagantes ! Ils arrivent enfin devant un grand escalier de fer. À peine ont-ils le temps d’hésiter qu’ils sont entrainés par tous les habitants de cette usine, ou de ce laboratoire de fou on ne sait plus vraiment à présent, et les voilà qui se retrouvent à faire la fête avec tout ce joli monde dans le hall de Pompidou.

Le lendemain matin, le téléphone sonne chez Deverre et Defer mais personne ne répond. Nos deux inspecteurs ont décidé d’élire domicile à Pompidou et de ne rien en dire au service du Contrôle-de-Tout.

Vous l’aurez compris, cet album ne parle ni plus ni moins que du centre Pompidou. Présenté sous la forme d’une enquête très rigolote, menée par deux inspecteurs plutôt originaux, il nous entraine dans les coulisses de cet immense bâtiment et de ces œuvres.

A la fin du livre quatre pages nous informent sur l’historique de la création du Centre Georges-Pompidou et nous explique ce qui est vrai ou faux dans ce qui a été dit dans l’histoire. Par exemple, la grotte fu-tu-ris-to-rique existe-t-elle vraiment ?

On visite le bâtiment de manière ludique, les illustrations sont un feu d’artifice de couleurs et forcément remplies de références aux salles existantes et aux œuvres qui les composent.

 

Encore une fois un bon moyen d’apprendre tout en s’amusant !

Commenter cet article