Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chroniques de la Rue des livres

Les présentations de romans, albums pour petits et grands, diffusées sur Radio d'Oc Moissac

Mi amigo / W.R. Burnett.- Actes Sud, 2015

Publié le 15 Février 2016 in Romans, Western

Mi amigo / W.R. Burnett.- Actes Sud, 2015

Bienvenue dans l’Ouest !

Le sergent Desportes, vieux briscard aussi courageux que respecté, défend la loi dans le sud-ouest américain. Homme honnête, brave et généreux, tout entier dévoué à sa cause. Surnommé l’Homme de Fer, car capable de faire régner la paix dans ce pays de violence. Un ouvert et réfléchi, qui respecte les coutumes des Indiens, leur religion et leurs peurs.

Il rencontre et sauve dans le désert un étrange gamin à la jambe fracturée, Bud, dont le cheval a été blessé. Entre ces deux hommes si dissemblables naît une étrange amitié, à la fois ambiguë et teintée, chez le sergent, de sentiments paternels. W. R. Burnett s'est inspiré de Billy the Kid pour créer le personnage si moderne de Bud, ce gamin aux multiples facettes, secret et ambitieux, intelligent et roublard, qui a quelque chose du pervers narcissique. Un gamin inculte mais malin, séduisant et manipulateur.

Au fil des traques s'enchaînant sans relâche, admiration et trahison s'avèrent indissociables.

L’écriture est à la fois haletante et fluide. Chose surprenante à laquelle on s’adapte assez vite : Burnett et ses bifurcations, ses ruptures de rythme. Un changement de chapitre peut faire parfois l’objet d’un énorme saut dans le temps, où s’intéresser sans préavis à un autre personnage. On se donne l’impression de galoper dans l’immensité de l’Ouest à toute allure puis de prendre un virage à sec pour contourner un canyon ou se retrouver pris dans une fusillade avec des hors-la loi.

On y rencontre Natty, un vieux briscard, « toujours aussi gros et aussi sale » que rien ne peut plus sauver de l’enfer, un prospecteur et ami du sergent avec qui il partagea le bon vieux temps fait de bagarres et d’aventures en tout genre.

On y rencontre aussi Aigle Noir un jeune Appache de 20 ans ; quelques figure féminines loin d’être inintéressantes : la commandante ; Lolita, Maria… et puis des Anglos, des mexicains… dans ces contrées sauvages dans lesquelles la violence règne.

Une célébration des vastes espaces et une galerie de personnages tous aussi marqués les uns que les autres qui participent à nourrir l’imaginaire des grands mythes américains…

Commenter cet article