Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chroniques de la Rue des livres

Les présentations de romans, albums pour petits et grands, diffusées sur Radio d'Oc Moissac

La fille du calligraphe / Cat Zaza (Caterina Zandonella) .- Marmaille & compagnie (2013)

Publié le 14 Mars 2015 in Albums, Ecriture

La fille du calligraphe / Cat Zaza (Caterina Zandonella) .- Marmaille & compagnie (2013)

Menglu est une petite fille qui vit seule avec son père, un calligraphe chinois de grande renommée. Il n’espère qu’une chose : que sa fille prenne la relève. Mais à son grand désespoir on ne peut pas dire qu’elle soit très douée… Ses traits sont hésitants, elle n’arrive pas à se concentrer plus de quelques minutes tellement son imagination est débordante. Elle préfère voyager dans ses mondes imaginaires plutôt que de rester plusieurs heures un pinceau dans la main face à une feuille de papier.

Un jour que son père est parti chercher de l’encre dans le village voisin, une vieille dame, une vendeuse ambulante, vient au magasin. Elle propose à la fillette un magnifique pinceau de calligraphie, gravé de signes anciens sur son manche et dont elle explique qu’il est magique. N’imaginant pas deux secondes que ce pinceau puisse réellement être magique mais pensant faire un cadeau à son père Menglu accepte de le lui acheter.

La fille du calligraphe / Cat Zaza (Caterina Zandonella) .- Marmaille & compagnie (2013)

Une fois la vendeuse partie, notre apprentie calligraphe sent une chaleur envahir sa main et déclencher une furieuse envie d’écrire. Elle s’attable aussitôt à son bureau et écrit le signe « Bambou ». A ce moment-là, une forêt de bambous envahit le sol de la boutique. D’abord stupéfaite, elle renouvelle l’expérience, cette fois avec le signe « Dragon ». Apparait alors comme par enchantement un superbe dragon au milieu des bambous. Elle demande alors à l’animal ce qu’il fait ici, mais devant ses tentatives infructueuses pour prendre la parole, elle écrit le mot « voix ». Le dragon lui dit alors :

Il ne faut pas avoir peur des lettres elles sont bienveillantes » et lui fait signe de monter sur son dos.

La fille du calligraphe / Cat Zaza (Caterina Zandonella) .- Marmaille & compagnie (2013)

Tous deux se retrouvent alors au-delà de la forêt de bambous fraichement sortie de terre, et survolent un espace vide et blanc seulement troublé par quelques tâches d’encre. Le dragon explique alors :

Tout cela est notre univers, Menglu. Le lieu où les mots prennent forme…Mais, hélas, en dehors de ton père, plus personne ne se consacre à la calligraphie. C’est pourquoi notre monde disparaît. Les créatures étranges sont le résultat des mots mal écrits ou des mots méchants.

Au cœur de son voyage, la petite fille va rencontrer un oiseau à trois pattes avec une trompe à la place d’un bec mais aussi une sublime princesse entourée de fleurs et suivie par un magnifique paon. Cette princesse venait d’être créée par un poète qui écrivait des mots à son amoureuse.

La fille du calligraphe / Cat Zaza (Caterina Zandonella) .- Marmaille & compagnie (2013)

Après ce petit interlude, Menju, retrouve le calme du magasin juste avant que son père ne revienne de ses courses. Et quelle ne fut pas sa surprise de découvrir les superbes idéogrammes dessinaient par sa fille. Il lui demande alors comment elle a fait pour aussi bien écrire. Et la petite lui répond malicieusement :

Il suffisait de trouver le bon pinceau…

Un gros coup de cœur pour ce superbe album qui donne grandement envie de se mettre à la calligraphie. Une ode à la rêverie et à l’imagination pour ne jamais oublier de rêver…mais également un hommage aux lettres et aux mots.

J’ai aussi beaucoup aimé les illustrations entre crayons, aquarelle et encre de chine qui nous font rêver et voyager.

Et en bonus une vidéo de présentation de l'album...

Commenter cet article