Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chroniques de la Rue des livres

Les présentations de romans, albums pour petits et grands, diffusées sur Radio d'Oc Moissac

Paradise / Simone Elkeles .- La martinière jeunesse (2012)

Publié le 9 Janvier 2015 in Ado, Amour

Paradise / Simone Elkeles .- La martinière jeunesse (2012)

Paradise est une petite ville dans laquelle tout le monde se connait et où tout se sait. C’est pourquoi le retour de Caleb après un an d’absence ne passe pas inaperçu et fait parler beaucoup de gens…

Pourquoi une si longue absence ? Oh presque rien…l’adolescent a juste renversé Maggie, lycéenne comme lui, et s’est enfui sans même lui porter secours.

Conséquences de cet acte :

-pour Maggie, qui a frôlé la mort lors de l’accident : de nombreuses opérations des jambes, des séances de rééducation interminables et extrêmement douloureuses, un arrêt de sa passion le tennis et une impossibilité de suivre les cours au lycée.

-pour Caleb, une condamnation à un an et demi d’emprisonnement dans un centre pour mineurs.

Mais voilà, le roman débute sur l’entretien que doit passer Caleb pour obtenir une libération anticipée. Les juges lui accordent la possibilité de terminer sa peine en effectuant cent cinquante heures de travaux d’intérêt général et sous la surveillance d’un éducateur de transition.

Quand Maggie apprend la nouvelle elle est sous le choc. Elle comprend que non seulement elle va devoir supporter les regards des autres lycéens pour son retour en cours mais également se retrouver en compagnie du responsable de tous ses problèmes et de ses douleurs, qu’elles soient physiques ou morales.

Pour ne rien arranger ils vont devoir travailler ensemble en dehors du lycée. Maggie a été embauchée par une petite mamie afin de l’aider à financer son départ en Espagne pour la poursuite de ses études. Et Caleb, quant à lui, doit effectuer une partie de ses heures de travaux d’intérêt général chez cette même grand-mère. Seul problème, il est stipulé dans son accord de mise en liberté qu’il ne doit avoir aucun contact avec sa victime. Mais ni l’un ni l’autre ne mentionneront ce détail aux autorités compétentes et chacun va continuer à travailler de son côté. Enfin, chacun de son côté, c’est au début, parce qu’au fil des jours les deux adolescents vont se rapprocher, réapprendre à se connaître sans vraiment maîtriser les sentiments qui les submergent.

De son côté, Caleb doit également gérer sa famille qui s’en va à vau-l’eau. Sa mère qui joue à la famille parfaite à coup d’antidépresseurs, son père qui reste dans un mutisme quasi permanent sauf pour lui demander d’obéir à sa mère, et sa sœur qui de fille plutôt populaire est passée à gothique solitaire.

Et puis il y a Kendra son ancienne petite amie qui sort désormais avec un autre garçon de la bande. Elle souhaite renouer avec lui et reprendre leur relation là où ils l’avaient laissé mais dans le plus grand secret car son père est le maire de la ville et que sortir avec un ancien prisonnier franchement ça fait tache (surtout à quelques mois des élections). Au début Caleb accepte parce qu’il se croit encore amoureux de la jeune fille mais il va bien vite se rendre compte que ce n’est plus le cas. Seulement voilà, Kendra semble détenir des informations compromettantes sur un secret le concernant et va donc, sans aucun scrupule, lui faire du chantage.

Alors quel est donc ce secret ? Ce qui est sur c’est qu’il est lié à l’accident. Dès le début du roman le lecteur sait que quelque chose ne va pas, qu’il y a une part d’ombre dans cet accident et que tout ne s’est pas forcément déroulé comme on veut le faire croire.

Les chapitres alternent les voix de Caleb et Maggie ce qui nous plongent au cœur de leurs sentiments et de leurs actions. Et nous permet d’avoir le point de vue de chacun sur une même action.

Voilà un roman ado léger qui fait bon lire au chaud, au coin de la cheminée (si on peut c’est encore mieux), avec une tasse de thé bien chaude ou un bon chocolat chaud.

L’auteure, Simone Elkeles est passée maître dans ce genre de roman. D’autres sont d’ailleurs disponibles à la bibliothèque.

 

Seul petit bémol, une fin un peu trop rapide, avec un dénouement qui tombe comme un cheveu sur la soupe dommage. Les dernières lignes laissent présager une suite, elle sera bientôt disponible à la bibliothèque…

Une petite vidéo de présentation réalisée par l'éditeur.

Commenter cet article