Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chroniques de la Rue des livres

Les présentations de romans, albums pour petits et grands, diffusées sur Radio d'Oc Moissac

La liste de mes envies / Grégoire Delacourt .- JC Lattès, 2013

Publié le 17 Novembre 2014 in Romans, Sentiments

La liste de mes envies / Grégoire Delacourt .- JC Lattès, 2013

Jo et Jocelyn vivent à Arras. Elle a 47 ans, ils mènent une vie de couple banale.

Ses rêves se sont enfuis.

Des collègues la font jouer au loto, ça bouleverse sa vie, enfin « Jo va faire de beaux rêves cette nuit ».

Ambivalence, on pressent que l’histoire ne va pas se dérouler comme prévu. Ambiguïté de ces mots, qui peuvent être interprétés de deux façons.

Jo travaille dans une mercerie, tient un blog avec des milliers d’admiratrices.

Elle gagne au loto. Elle fait un malaise, le cache à son mari. « Je voulais te dire que je t’aime. Et je me jurai qu’aucune somme d’argent jamais, ne vaudrait de perdre tout ça ».

Le jour où elle gagne au loto, elle marque ses envies sur une liste qu’elle garde secrète, fait évoluer au fil du temps, et cache le chèque du loto.

« C’est un psychologue, vous devez le rencontrer. Je ne savais pas qu’avoir 18 millions était une maladie ». En fait c’est la maladie de ceux qui n’ont pas gagné, la jalousie, la trahison, la convoitise brûle tout sur son passage.

L’argent réduit-il les distances, rapproche t-il les gens ? Face à la maladie de la fille d’une cliente, que peuvent 18 millions ?

"Parce que l’amour ne résisterait pas à la vérité, il y avait une chance sur des millions pour que j’épouse un Jocelyn et il a fallu que ça tombe sur moi, Jocelyn et Jocelyne. Une chance sur des millions. Et c’est tombé sur moi. "

Jo va faire une première liste : la liste de ses besoins.

« Ma vie est simple, je l’aime comme elle est ». « Pourvu que rien ne change et que tout dure »

Elle va continuer avec une deuxième liste : la liste de ses envies.

Puis, elle termine avec une troisième liste : la liste de ses folies.

Jocelyn vole le chèque. Le bonheur est détruit. « Le mien. Avec ses défauts, ses banalités, ses petitesses. Mais le mien. Jo en partant avait déchiré la liste de mes besoins, de mes envies, de mes folies. Il m’avait privée de ces petites choses qui nous maintiennent en vie. »

"J'aimais profondément ma vie et je sus à l'instant même où je le gagnai que cet argent allait tout abîmer, et pour quoi ?"

Jocelyn s’est enfuit, il consomme ses envies puis devient malheureux et regrette. Il écrit à Jo et lui renvoie le reste du chèque, 15 millions et des brouettes.

Jocelyne fait une dernière liste, sans nom. Qu’elle va satisfaire, elle a tout pourtant pour être heureuse mais... « Je suis aimée. Mais je n’aime plus ».

"Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce que l’on possède" Thomas d’Aquin.

Commenter cet article